Cats est une comédie musicale composée par Andrew Lloyd Webber en 1978/1979 d’après Old Possum’s Book of Practical Cats et autres poèmes de T. S. Eliot

~

cats1

~

Les chats Jellicles se réunissent une fois par an au bal des Jellicles.

Le patriarche de la troupe, le vieux sage Deuteronomy, choisit à cette occasion un autre chat âgé qui sera destiné à renaître. Mais cette année, le bal est troublé par l’arrivée du criminel Macavity, qui va kidnapper le patriarche…

La doyenne des chats, Grizabella, qui était belle autrefois lorsqu’elle a quitté les Jellicles pour aller voir le monde, a perdu de son éclat et veut seulement être acceptée des autres chats.

Solitaire, misérable, la démarche mal assurée, elle est le personnage le plus émouvant du spectacle. Elle est en cela bien aidée par la chanson « Memory », devenue un standard. C’est elle, Grizabella, qui sera choisie pour renaître à une nouvelle vie de chat Jellicle.

~

Grizabella the Glamour Cat

Grizabella the Glamour Cat

~

Memory

HD 720p ou 1080p

~

Mémoire (Souvenir)

 

Minuit
Tourne-toi vers la lune
Oublie ton infortune
Revis tes souvenirs
Si tu trouves
Le bonheur au plus profond de toi
Alors la vie renaîtra

Seule
Sous la lune blafarde
Frissonnant sous mes hardes
Je songe à mon passé
J’étais belle
Et je ne connaissais que la joie
O mémoire ! souviens-toi

Heures d’angoisse et de poisse
Quand les lampes se meurent
Dans les fumées
De cette aube glacée
Un autre jour se lève

O jour !
Que ta lumière arrive
Il faut que je survive
Je dois lutter encore
A l’aurore
La nuit ne sera qu’un souvenir
Un nouveau jour va venir

Ombre et lumière
Sous les fougères
Mascarade sans fin
Comme une fleur
Qui s’étiole et se meurt
Mes souvenirs s’effacent

Touche-moi
Ne me laisse pas seule
Seule avec la mémoire
De mes jours de bonheur
Si tu oses
Tu sauras toute la vérité
Vois, le soleil
S’est levé.

Musique: Andrew Lloyd Webber   1989 Titre original: « Memory »

 extrait de la comédie musicale « Cats »

~

CATS2

~

Légende Hindouiste

« Un vieux matou, mathématicien émérite mais fort distrait et incroyablement paresseux, somnolait à l’entrée d’un temple. De temps à autres, il entrouvrait un oeil pour compter les mouches du voisinage et replongeait presque aussitôt dans sa douce léthargie.
Shiva vint à passer par là. Émerveillé par la grâce naturelle, toute féline, que l’animal avait conservée, malgré un embonpoint considérable dû à son oisiveté, le Seigneur des Monde lui demanda: « Qui es-tu et que sais-tu faire? »

chat endormi

L’autre, sans même entrebâiller les paupières, marmonna:

-Je suis un vieux chat très savant, et je sais parfaitement compter.
-Magnifique! Et jusqu’où peux-tu compter?
-Mais voyons, je peux compter jusqu’à l’infini!
-Dans ce cas, fais-moi plaisir. Compte pour moi, l’ami, compte…

Le chat s’étira, bailla profondément, puis, avec une petite moue de dédain amusée, se mit à réciter:
-Un…deux…trois…quatre…

Chaque chiffre était prononcé d’une voix plus murmurante et vague. A sept, le chat était à moitié endormi. A neuf, il ronflait carrément, abîmé dans un sommeil béat.

« Puisque tu sais seulement compter jusqu’à neuf », décréta le grand Shiva, Souverain des Sphères, je t’accorde neuf vies ».

C’est ainsi que les chats disposèrent de neuf existences.

Mais Shiva, qui était aussi un subtil philosophe, médita longuement. Le matou lui avait assuré qu’il pouvait compter jusqu’à l’infini. Certes, il s’était arrêté au chiffre neuf, puis s’était endormi. Or, le sommeil, sans nom, sans forme, sans pensée, n’est-il pas une fidèle préfiguration de l’infini?

Alors Shiva compléta son décret: « Au bout de ses neuf vies, le chat accéderait directement à la félicité Suprême. »

~

Shiva

Shiva

~

Maneki neko

Un maneki-neko 招き猫 aussi appelé chat porte-bonheur est une statue traditionnelle japonaise en céramique ou en porcelaine, représentant un chat assis et levant la (ou les) patte(s) au niveau de l’oreille

Maneki-Neko (1)

Le Maneki Neko est un porte-bonheur japonais.
Son nom se traduit du japonais : maneku = inviter/saluer et neko = le chat,
d’où « le chat qui invite »

Selon la patte levée (droite ou gauche), c’est signe de bonheur et félicité ou de chance, prospérité et fortune .
Parfois aussi il est synonyme d’amour .

La légende

Au Japon, durant la période d’edo, au XVIIème siècle, vivait un prêtre très pauvre qui était le gardien d’un temple en périphérie de Tokyo.
Ce prêtre, bon et généreux, partageait sa maigre nourriture avec son compagnon, un chat nommé Tama.
Un jour, particulièrement froid et pluvieux, le prêtre voulut se préparer un thé pour se réchauffer, mais il tomba dans un profond désespoir lorsqu’il s’aperçut qu’il n’avait même plus de thé.
Accablé de douleur, le prêtre se mit à pleurer et demanda a son chat, en désespoir de cause, s’il pouvait l’aider lui et le temple, avant de s’endormir d’épuisement.

Son chat, plutôt perplexe, partit s’asseoir près de la porte d’entrée du temple, et se mit à se nettoyer, comme le font les chats, en se léchant et en passant ses pattes contre sa tête.
Un homme très riche, perdu dans les tourments de la tempête, cherchait à se protéger sous un arbre, lorsqu’il aperçut le chat devant la porte du temple, qui en se nettoyant en passant sa patte sur le côté de sa figure, semblait l’inviter à venir s’abriter.
Intrigué par ce signe de bienvenue, et peut être du destin, l’homme alla se mettre à l’abri dans le temple. Quelques instants plus tard, la foudre frappa l’arbre ou était l’homme, et celui-ci explosa sous l’impact.
L’homme riche considéra que le chat lui avait sauvé la vie, et voyant les conditions de vie du prêtre et l’état du temple, décida d’utiliser son argent et son influence pour restaurer le temple et améliorer la vie de ceux qui y vivaient.
Ainsi grâce au chat, le temple japonais fut sauvé et le vieux prêtre vécut heureux et comblé.

???????????????????????????????

~

A la mort du chat, on lui édifia une statue qui le représentait la patte levée en souvenir de ce jour.
Les gens de la région, considérant que ce chat avait apporté richesse et bonne fortune à son propriétaire, commencèrent à placer des figurines de chat avec la patte levé dans leurs maisons et leurs magasins.
Ainsi commença l’histoire et le développement du Maneki Neko au travers du Japon …

~

Renate Koblinger

HD720p

~

Renate Koblinger est une artiste Autrichienne vit et travaille à Vienne.

Ses principaux thèmes sont les chats,la danse,les natures mortes et les paysages.

.

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s