lotus-flower-yun-shouping

Fleurs de lotus

Si tu veux plaire à dieu honoré tes amis
Fais chanter les fontaines, éclaire les eaux dormantes
Par des bougies flottantes et des fleurs de lotus
Trace au henné des arabesques sur tes mains

Passe des anneaux à tes oreilles des chaînes en or
A tes chevilles des bracelets à tes poignets
Allonge tes yeux d’amante d’un trait de khôl
Parfume ton logis d’écorces de santal

Pour que ta marche dessine des courbes végétales
Donnent à tes ongles la couleur des pétales
Marche pieds nus ou porte des sandales
Choisis une fleur de la couleur de ton sari

Alain Hannecart

Le Lotus sacré

lotus

.

Ce lotus est la fleur sacrée dans les religions orientales (bouddhisme, brahmanisme)

Le lotus sacré est la fleur nationale de l’Inde

La symbolique du lotus en bouddhisme relève encore du fait que la graine et la fleur apparaissent ensemble, il s’agit de la simultanéité de la cause (la graine) et de l’effet (la fleur) dans la loi de causalité de l’univers qui est l’un des concept majeur de la philosophie bouddhique.

Le lotus sacré est cultivé pour ses rhizomes, ses graines et ses fleurs depuis plus de  2000 ans

LeNelumbo nucifera a été introduit en Égypte par les Perses autour de 500 av. J.-C.

Nymphaea Lotus tavola

Nymphaea Lotus tavola

.

Le lotus sacré est une plante aquatique, vivace grâce à sa tige en rhizome spongieux, épais, ramifié, portant des tubercules fixés dans le fond de l’étang

 

Ses feuilles arrondies, peltées, pouvant mesurer jusqu’à 50 cm de diamètre, sont soit flottantes, planes, soit érigées jusqu’à 75 cm au-dessus de l’eau

Les fleurs, de couleur blanc rosé, sont grandes, de 15 à 30 cm de diamètre, et comportent une vingtaine de pétales. Elles sont portées par de longs pédoncules et atteignent ou dépassent les feuilles les plus hautes

Le « fruit » composé est constitué par le réceptacle floral charnu ; il ressemble à une pomme d’arrosoir comptant de 15 à 20 alvéoles renfermant chacune un akène de la taille d’une petite noisette.

Les chercheurs rapportent que le lotus a la remarquable capacité à réguler la température de ses fleurs à l’intérieur  tout comme les humains et les autres animaux à sang chaud peuvent le faire.

Les fleurs, les graines, les jeunes feuilles et les « racines » (rhizomes) sont tous comestibles. 

Cette plante est naturalisée un peu partout.

En Egypte 

Le lotus faisait partie du mythe égyptien de la création du monde

 D’après la légende, le lotus était issu du limon originel, et c’est de son calice qu’était sorti, sous les traits d’un bel adolescent, le divin Créateur.

La fleur de lotus, qui s’ouvre au lever du soleil pour se refermer à son coucher, était de ce fait même comparée au dieu du Soleil et au déploiement de la lumière hors du limon originel.

Dans les tombes, où l’on déposait des couronnes de lotus, de nombreuses peintures murales, à Thèbes notamment, représentent des étangs recouverts de ces fleurs sur lesquels les morts naviguent dans des barques de roseaux.
Les colonnes « lotiformes » sont typiques de l’architecture égyptienne.
Le lotus et le papyrus réunis symbolisaient l’union des deux parties du royaume égyptien (la Haute et la Basse-Egypte).

Le lotus bleu était plus apprécié que le lotus blanc car il exhalait une odeur plus suave ; il était l’attribut de Néfertoum, le jeune dieu de Memphis qui était le « Seigneur des parfums ». Ce lotus était appelé « la belle nennufer »

.

Lotus blanc décorations - Frise dans un palais dans Amarna (1352-1336 avant JC)

Lotus blanc décorations – Frise dans un palais dans Amarna (1352-1336 avant JC)

.

Elle était déjà décrite par Théophraste dans la flore du Nil ; il écrit dans son Histoire des plantes :

 « La fève d’Égypte vient dans les marais et les lacs. Sa tige a tout au plus quatre coudées de long, et un doigt d’épais : elle ressemble à un tendre roseau sans nœuds. Intérieurement on aperçoit dans toute sa longueur des fibres distinguées l’une de l’autre, comme dans le lys. Au haut de cette tige s’élèvent la tête et la fleur, qui sont une fois aussi grandes que celles du pavot. La couleur de cette fleur est d’un rouge chargé : les feuilles y croissent latéralement et grandes. La racine est plus grosse que celle du jonc le plus fort, et présente les mêmes stries que la tige. On la mange bouillie, ou crue, ou rôtie. C’est un aliment pour ceux qui sont voisins des marais. Cette plante croît aussi en Syrie et dans la Cilicie ; mais ces contrées ne lui permettent pas de mûrir. Elle se trouve encore aux environs de Torone en Chalcidique, dans un marais médiocre, et elle y mûrit bien : le fruit y arrive aussi à son point. »

Cette fleur apparaît souvent dans les anciennes décorations égyptiennes. 

Ils croyaient que la fleur de lotus leur donnerait la force et la puissance; des restes de la fleur ont été trouvés dans le tombeau de Ramsès II. Le nombre 1000 chez les anciens égyptiens est représenté par le symbole du lotus blanc. Les anciens Égyptiens ont extrait le parfum de cette fleur, également utilisé le lotus blanc en guirlandes funéraires, offrandes du temple et des parures de femmes. 

Le lotus blanc aurait pu être l’une des plantes consommées par les Lotophages de l’Odyssée d’Homère.

Le lotus bleu était davantage estimé que le lotus blanc en raison de son odeur suave

 ✿

lotus en peinture chinoise Gongbi,

lotus en peinture chinoise Gongbi,

.

Tradition hindoue

Le lotus serait originaire du sous-continent indien.Il est largement représenté dans l’architecture et l’art indien, notamment les temples jaïne du Rajasthan

Selon la mythologie hindoue, le créateur du monde, Brahma, était né d’une fleur de lotus, qui avait elle-même poussé sur le nombril de Vishnou alors que celui-ci dormait sur l’eau.
Le maître qui a introduit le bouddhisme au Tibet (VIIIè siècle) porte le nom de Padmasambhava, « celui qui naquit du Lotus ».

Brahma, Vishnu et Shiva assis sur des fleurs de lotus

Brahma, Vishnu et Shiva assis sur des fleurs de lotus

.

Les hindous vénèrent avec le Vishnu et Lakshmi divinités souvent représenté sur un lotus rose dans l’iconographie.

Les hindous associent la fleur de lotus (Padma) au mythe de la création, et avec les dieux Vishnu et Brahma, ainsi que les déessesLakshmi et Sarasvati.

Déesse Sarasvati est représenté sur une fleur de lotus de couleur blanche

Souvent utilisé comme un exemple de la beauté divine, Vishnu est souvent décrit comme le «Lotus-Eyed One ». Ses pétales qui se déroulent suggèrent l’expansion de l’âme Dans l’iconographie hindoue, d’autres divinités, comme Ganga et Ganesha sont souvent représentées avec des fleurs de lotus

Là où Bouddha mettait les pieds, les fleurs de Lotus s'épanouissaient.cambodia-1864

Là où Bouddha mettait les pieds, les fleurs de Lotus s’épanouissaient.cambodge-1864

.

S’inspirant à son tour de ces croyances hindoues et bouddhistes, la communauté Bahá’í a adopté ce symbolisme dans la conception du Temple du lotus à New Delhi, en Inde

Outre le pouvoir de création et la compassion, le lotus symbolise la connaissance qui, au fur et à mesure des réincarnations, permet d’atteindre le Nirvana.
Le culte hindou centré sur le lotus s’étendit finalement à de nombreuses autres cultures et devint le principe de doctrines religieuses comme le Lotus Sutra bouddhiste qui est encore aujourd’hui un enseignement spirituel très influent

fleur_10

.

Tradition Bouddhiste 

Bouddha est souvent représenté sur un lotus rose. Dans la symbolique bouddhiste, le lotus symbolise la pureté du corps, de la parole et de l’esprit comme flottant au-dessus des eaux boueuses de l’attachement et du désir. Les Chinois vénèrent le lotus sacré en tant que symbole de pureté et d’élégance, et celui-ci est un thème récurrent dans la poésie chinoise.

En Asie le lotus est auréolé de symboles et de Pureté et perfection, siège ou piédestal de divinités bouddhiques.
Erudition, été, fécondité le lotus est vraisemblablement la fleur incarnant le plus de symboles.
Le caractère sacré attribué au lotus s’explique principalement par la pureté de ses fleurs jaillissant de la saleté des eaux stagnantes !
C’est pour cela que dans la religion bouddhiste on l’assimile à la pureté du Bouddha, car la fleur s’épanouit, immaculée au-dessus des eaux si troubles ou polluées soient-elles.

De même que le lotus prend racine dans le limon et s’épanouit au soleil, tout être humain peut accéder à l’éveil, quelle que soit sa condition.
Dans l’iconographie bouddhique, Bouddha et les bodhisattva sont fréquemment représentés assis sur un lotus, posture qui symbolise l’atteinte de l’illumination.

Les Chinois vénèrent le lotus sacré en tant que symbole de pureté et d’élégance, et celui-ci est un thème récurrent dans la poésie chinoise.

Dans son classique essai intitulé « A propos de la prédilection pour la fleur de lotus », Zhou Dunyi, philosophe néoconfucéen chinois, déclare :
« La fleur de lotus reste totalement pure quel que soit le limon dont elle est issue et elle n’est pas coquette malgré la baignade dans l’eau claire ».

Il est également à noter que la plupart des bouddhistes, chinois, hindous, japonais, entre autres divinités asiatiques sont souvent dépeint comme assis sur une fleur de lotus.

buddha-lotus

.

La Fleur du Lotus et le Boudhisme

Le lotus représente la possibilité pour tout être humain de parvenir à l’état de bouddha quelles que soient les conditions de vie, tout comme la fleur de lotus poussant dans un étang boueux.

Le fait que le lotus soit en même temps fleur et fruit symbolise la simultanéité de la cause et de l’effet au sein de l’existence.

Le lotus blanc représente la perfection spirituelle du Bouddha, cette couleur résume en elle toutes les autres.

Le lotus rose est associé au Bouddha historique Shakyamuni, le bleu, à Manjushri et le rouge représente la compassion de tous les bouddhas. Lorsqu’il est stylisé, il a 8 pétales qui renvoient à l’Octuple noble sentier

Un autre symbole associé au lotus est le mont Fuji que les bouddhistes vénèrent quant à eux sa forme qui rappelle le bouton blanc de la fleur sacrée car les huit pics, qui surmontent la cime sont semblables aux huit pétales du Lotus.

Enfin nous trouvons au Japon Kannon reconnaissable à ses attributs: un vase à eau, contenant parfois une fleur de lotus (symbole de la pureté), et un rosaire

chinese-lotus

.

En Asie, les pétales sont parfois utilisés pour la garniture, tandis que les grandes feuilles sont utilisées comme emballage pour la nourriture. 

En Corée, les feuilles et les pétales sont utilisés comme une tisane. « Yeonkkotcha » est faite de pétales séchés de lotus blanc et « Yeonipcha » est faite avec les feuilles. 

Le rhizome est utilisé comme légume dans les soupes, peut être frit, sauté, braisé. Pétales, feuilles et rhizomes peuvent également tous être consommés crus, mais il ya un risque de transmission de parasite (par ex :Fasciolopsis buski ) il est donc recommandé qu’elles soient cuites avant de les manger

Les radicelles de lotus sont ajoutées au vinaigre de riz, du sucre, du piment et / ou de l’ail. Il a une texture croquante sucré-acidulé saveurs. 

Dans la cuisine asiatique, il est populaire avec de la salade, crevettes, huile sésame et / ou des feuilles de coriandre. Les racines de lotus sont riches en fibres alimentaires, en vitamine C, potassium, thiamine, riboflavine, vitamine B6, le phosphore, le cuivre et le manganèse, bien que très faible en gras saturés.

Les étamines peuvent être séchées et transformées en un thé parfumé à base de plantes appelé « cha Lianhua » en chinois, ou (en particulier au Vietnam) utilisé pour donner un parfum aux feuilles de thé. 

Lotus Farmers

Lotus Farmers

.

Les graines de lotus ou de noix sont polyvalentes et peuvent être consommées crues ou séchées et sautées comme du pop-corn. Elles peuvent également être bouillies jusqu’à ce que la texture soit lisse pour en faire une pâte.

Combinée avec du sucre,la pâte de graines de lotus devient un des ingrédients les plus couramment utilisés dans les pâtisseries, comme les gâteaux de lune Daifuku, et le pudding de farine de riz. 

Diverses parties du lotus sont également utilisés en médecine traditionnelle asiatique.

Lotus flower

.

Fleur de rire

Un jour Bouddha vint avec un lotus dans la main. Il s’assit et regarda le lotus en souriant. Il resta ainsi pendant un long moment.

Beaucoup de gens étaient venus assister à son discours, et ils étaient surpris qu’il ne dît rien. Ils commencèrent à s’agiter. Le temps passaient, ils étaient venus si nombreux, et Bouddha ne disait toujours rien. Ils devenaient de plus en plus nerveux et s’agitaient de plus en plus. Ils ne comprenaient pas pourquoi Bouddha restait ainsi silencieux à regarder le lotus dans ses mains en souriant. Jusqu’à présent il n’était jamais venu avec quelque chose dans les mains. Tout le monde attendait son discours.

Alors Mahaqashyapa, un disciple qui était resté totalement silencieux pendant tous les autres discours de Bouddha, ne put se retenir davantage et éclata de rire.

Son rire emplit toute la salle et ébranla les autres disciples venus assiter au discours de Bouddha. Tout le monde se retourna vers lui courroucé.

Mais Bouddha l’appela et dit: « Tout ce que je ne peux vous transmettre par les mots, je le donne à Mahaqashyapa ».

Et il lui donna la fleur de lotus.

Ainsi est né le Ch’an en Chine, puis le Zen au Japon : du silence de Bouddha, d’une fleur de lotus et du rire de Mahaqashyapa.

©Yun Shouping

©Yun Shouping

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s