La Cene ©Philippe-de-Champaigne

La Cene ©Philippe-de-Champaigne

Le Jeudi saint est le jeudi précédant Pâques. Il commémore pour les chrétiens l’institution par le Christ de la Cène, ou Eucharistie, lors du dernier repas pris avec ses disciples avant son arrestation. Saint Jean est représenté s’appuyant sur la poitrine du Christ, comme le décrit le récit évangélique

Le lavement des pieds

est la cérémonie s’effectuant le jeudi saint depuis les temps de l’Église primitive et dont la tradition s’est perpétuée dans le christianisme*** en mémoire du lavement des pieds des apôtres par Jésus-Christ la veille de sa Passion, avant de se mettre à table pour la dernière cène

***sauf dans certaines confessions protestantes

le rite du Lavement des pieds,

.

Avant l’ère chrétienne

Dans la plus haute Antiquité, puisqu’alors on marchait les pieds nus ou chaussés de simples sandales  un hôte fournissait l’eau et un serviteur pour laver les pieds des invités, geste honorifique.

Cette coutume est aussi mentionnée à plusieurs endroits dans l’ancien Testament. Abraham et Lot lavèrent les pieds des anges cachés sous la figure de voyageurs dans la Genèse. Le lavement des pieds qui a lieu de la part de Joseph envers ses frères, lorsqu’ils dînèrent avec lui en Égypte et cette coutume de laver les pieds, était une marque d’honneur que le chef de famille rendait à ses convives.

© Giotto - Le Lavement des Pieds

© Giotto – Le Lavement des Pieds

«  Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux. Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au cœur de Judas Iscariote, fils de Simon, le dessein de le livrer, Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’il était venu de Dieu, et qu’il s’en allait à Dieu, se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit. Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.(…)

Ce geste du lavement des pieds était effectué par les serviteurs ou les esclaves. Dieu créateur venant sur la terre dans la personne du « Verbe incarné », le Christ, il prend la condition d’un esclave avant de mourir sur une croix, pour racheter les hommes, et il le fait par ce geste. Il montre ainsi l’exemple de l’humilité et l’abaissement qu’il avait enseignée auparavant à ses disciples : « Le plus grand parmi vous sera votre serviteur : Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé. (Matthieu 23:12.)

Le Lavement des pieds - © Peter Paul Rubens

Le Lavement des pieds – © Peter Paul Rubens

Au Moyen Âge elle était appelée mandatum ou mandé

Le lavement des pieds devint une tradition en Europe et en Orient, une cérémonie rituelle pratiquée le jeudi saint, avant la Cène, durant le Triduum pascal***

La cène © Jacopo Bassano en 1542.

La cène © Jacopo Bassano en 1542.

.

La Cène

latin cena : repas du soir) est le nom donné par les chrétiens au dernier repas que Jésus-Christ prit avec les douze apôtres le soir du Jeudi saint, avant la Pâque juive, peu de temps avant son arrestation, la veille de sa crucifixion (appelée encore Passion par les chrétiens), et trois jours avant sa résurrection. Après y avoir mangé la Pâque avec eux, il institua l’Eucharistie en disant : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang ».

***Le Triduum pascal

C’est  un « espace de trois jours » qui commence le Jeudi saint et se termine le jour de Pâques en passant par le vendredi saint. Ces trois jours constituent le centre de gravité de toute l’année liturgique. Successivement, les chrétiens commémorent le dernier repas du Christ avec ses disciples, son arrestation, sa crucifixion et sa mise au tombeau, puis sa résurrection d’entre les morts.

En Alsace

Il y a une trentaine d’années, c’était encore la coutume chez les protestants d’Alsace de manger ce jour-là des épinards et des œufs ; c’était le « Greendonnerschdaa » le jeudi vert ,au marché de la Marne, qui se tenait le mardi à Strasbourg, on voyait une foule de ménagères avec des épinards dans leur cabas

On retrouve la même coutume en Slovaquie

© Rogier van der Weyden

© Rogier van der Weyden

Mozart  Requiem « Lacrimosa »

Vendredi saint

Le Vendredi saint, les chrétiens commémorent l’arrestation, le procès et la mort de Jésus sur la croix. Les chrétiens sont aussi invités à participer au Chemin de Croix.

 Le Vendredi Saint il y a un  office et non une messe, car il n’y a pas d’eucharistie, seulement une lecture de la Passion, suivie d’une adoration de la croix. Cette tradition perdure depuis le IVe siècle.

Au XVe siècle, l’office était célébré le matin et les fidèles prenaient part au chemin de croix l’après-midi. Au XXe siècle, avec les réformes du pape Pie VII, l’heure de l’office fut déplacée au soir.

L’Église catholique préconise de jeûner le Vendredi saint, et à tout le moins de manger maigre (pas de viande en particulier), ce qui est pratiqué par de nombreux catholiques, même non pratiquants. Les crucifix et parfois les statues sont voilées jusqu’à la célébration de Pâques

© Taddeo di Bartolo  La Crucifixion. vers 1403

© Taddeo di Bartolo La Crucifixion. vers 1403

Ce jour est férié dans presque tous les pays de tradition chrétienne protestante

Jour férié accordé par le consul Napoléon Bonaparte aux protestants lors du concordat de 1801, le Vendredi Saint est un des deux jours fériés conservés en Alsace-Moselle..

France 

Penitents Blancs

Penitents Blancs

.

Processions de Pénitents blancs  notamment au Puy en Velay 

Allemagne

Le Karfreitag est férié dans tous les länders et une procession particulière est organisée à Stuttgart, dans le quartier de Bad Cannstatt

 

Espagne et Portugal

.

penitents

.

Cette journée (Viernes Santo ou Sexta-Feira Santa) est fériée, et fait partie de la Semaine Sainte. Des défilés de pénitents et autres animations

 Procession à Carthagène, Murcie Espagne

Belgique

Le Vendredi Saint est férié, et ce jour est particulier dans la commune de Lessines où l’on retrouve des pénitents 

Grande-Bretagne

Le Good Friday est férié dans tous les territoires anglais.

Grèce

Le Vendredi Saint est férié et est célébré par une journée de jeûne « austère » : pas de sucre, des plats composés de lentilles et de vinaigres sont dégustés.

Irlande

Le Good Friday, appelé Aoine an Chéasta en gaélique, n’est pas officiellement férié

Italie

Le Vendredi Saint (Venerdì Santo) n’est pas férié, mais les processions sont excessivement nombreuses, en particulier en Sicile où les croyants forment des défilés très longs

Scandinavie

En Suède, le Långfredagen est un jour férié.

En Norvège, le Langfredag est aussi un jour férié, tandis que la Finlande célèbre aussi son Pitkäperjantai avec un jour férié.

Ames sensibles s’abstenir

Scènes du film de Mel Gibson très réalistes 

La Passion du Christ

Verdi Messa da Requiem Lacrymosa Dies Illa

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s