Rameaux1.

Le dimanche des Rameaux est le dimanche qui précède Pâques dans le calendrier liturgique chrétien.

Dès le IXe siècle, l’Église accomplit dans son rituel du jour la bénédiction des rameaux et la procession des fidèles, issue de la liturgie de Jérusalem. Les rameaux verdoyants, signes de vitalité, sont déposés sur les tombes au cimetière ou accrochés aux crucifix dans les maisons

Ce dimanche ouvre la semaine Sainte.

Événements

.

rameaux

.

Le dimanche des Rameaux rappelle l’entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem L’Évangile raconte qu’à proximité de la fête de la Pâque juive, Jésus décide de faire une entrée solennelle à Jérusalem. Jésus organise son entrée en envoyant deux disciples chercher à Bethphagé un ânon . Il entre à Jérusalem sur une monture pour se manifester publiquement comme le messie que les juifs attendaient. C’est une monture modeste comme l’avait annoncé le prophète pour montrer le caractère humble et pacifique de son règne.

Cette fête s’implante en Europe vers le VIIIe siècle : on se rend à l’église avec un rameau à la main

.

© Victorine Meurent  Palm Sunday

© Victorine Meurent Palm Sunday

.

On appelle souvent ce dimanche Pâques fleuries car ce rameau de buis ou de laurier doit être fleuri. On disait aussi Pâques à buis en Picardie, ou bien Hozanne, Dimanche Ozannier dans le Limousin, Dimanche des Paumes en Lorraine 

On décorait les croix de carrefour et des cimetières avec des rameaux : elle portait alors le nom de Croix Hosannière.

La croix hosannière

est un monument funéraire construit entre le Xe siècle et le XVe siècle dans l’ouest de la France.

Elle se distingue de la lanterne des morts par l’absence de système d’éclairage. Son nom vient de l’acclamation hébraïque Hosanna qui servit au XIVe siècle à désigner le dimanche des Rameaux

Le buis (ozanne) était déposé à cette occasion au pied de la croix, pratique encore courante en Limousin avant 1914, ou constituait lui-même une croix tressée (Poitou), dite croix hosannière.

.

Croix Hosannière

Croix Hosannière

.

En règle générale, ces rameaux sont conservés durant toute l’année après leur bénédiction le dimanche des rameaux et sont ramenés en messe le Mercredi des cendres du carême suivant (pour justement être transformés en cendres)

Arbres utilisés

Dans le Sud de l’Europe et au Québec, des rameaux de palmier, de même que dans certains pays d’Afrique subsaharienne notamment la Côte d’Ivoire

.

Buis

Buis

.

En France, du buis, parfois du laurier, en Provence de l’olivier

En Espagne, outre le palmier, on utilise des branchettes d’olivier

En Belgique, du buis

En Alsace et en Allemagne, du buis mélangé de Katzenpfötchen, une plante formant une tige de bois ornée de petites sphères duveteuses

Aux Antilles, des feuilles de cycas revoluta, appelées « petit rameau »

En Grande-Bretagne, du saule marsault

Aux Pays-Bas, du buis. Les enfants ont confectionnent aussi une croix des rameaux.

En Pologne, des branchettes de saule

En Russie, des branchettes de saule également

.

Icône russe  Entrée de Jésus à Jérusalem.

Icône russe Entrée de Jésus à Jérusalem.

.

En Turquie et au Moyen-Orient, des branches d’olivier

En Arménie, des couronnes sont faites de branchettes de saule pleureur

Dans d’autres pays sont utilisés de l’if ou du sapin.

En Corse on utilise encore des palmes tressées.

.

Rameau de palme tressé

.

Ces feuilles de palmes sont de couleur jaune très clair, car pendant plusieurs mois avant la fête des Rameaux on attache en faisceau le cœur des branches sommitales du palmier, de façon que ces branches, protégées du soleil, ne deviennent pas vertes en synthétisant de la chlorophylle. Cette couleur très claire est le symbole de la pureté, car, à l’entrée de Jésus à Jérusalem, le sol jonché de palmes ne devait pas être impur sous les sabots de l’âne qui portait le Christ.

À propos de l’âne, il porte souvent sur son échine une croix sombre formée par sa petite crinière et un ligne de poils courts perpendiculaires à cette crinière. On dit en Corse que l’âne a cette croix depuis qu’il a été sanctifié en servant de monture au futur crucifié. En plus des rameaux de palmes, on porte aussi en Corse des rameaux d’olivier, signe de paix et d’abondance.

Au Vietnam, des feuilles de cocotier

.

Le petit âne de Jésus

Autre élément associé au dimanche des Rameaux : l’âne sur lequel est assis Jésus, ou plus précisément l’ânon. Symbole d’humilité, face au cheval ou à la mule. L’Évangile de Matthieu raconte :

Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem et arrivèrent près de Bethphagé, au mont des Oliviers, Jésus envoya deux disciples en leur disant :
« Allez au village qui est en face de vous, vous trouverez alors une ânesse attachée avec son ânon près d’elle ; détachez-la et amenez-les moi (…)

.

Entry of the Christ in Jerusalem © Jean-Leon Gerome

Entry of the Christ in Jerusalem © Jean-Leon Gerome

.

Dans certaines villes du monde germanique, au Moyen Âge, on tirait dans les rues lors du dimanche des Rameaux, le Christ des Rameaux, une sculpture en bois représentant le Christ juché sur son âne muni de roulettes, et des rameaux étaient jetés sur le sol à son passage.

Quelques Traditions

En Limousin, on a une autre tradition Limousine le jour des rameaux « Lq Cornue »  une Brioche que l’on mange qui a la forme d’un grand Y. 

.

Cornue des Rameaux

Cornue des Rameaux

.

C’est une tradition limousine qui date de huit siècles, elle accompagne le rameau. En effet on peut voir des rameaux de buis à l’église où pendent de petites cornues avec des chapelets de meringues.

Les boulangers pâtissiers confectionnent des petites et des grandes cornues saupoudrées ou non de grains de sucre anisés. la cornue se déguste le jour des Rameaux 15 jours avant et 15 jours après, jusqu’à Pâques.

En Limousin acheter une cornue pendant cette période est une tradition qui perdure.

.

L’origine juive des Rameaux

Les rameaux de palmier et le mot « Hosanna » évoquent la fête juive des récoltes.

.

Le dimanche des Rameaux

.

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s