The-Legend-of-Urashima-Taro-a-Humble-Fisher-Lad

 

.

Ce conte est l’un des plus anciens du folklore japonais. On ne sait pas exactement par qui ni quand il a été écrit. Cette histoire est célébrée dans un sanctuaire situé au nord de Kyoto. Le sanctuaire se nomme Urashima-jinja, et abrite une reproduction de la boite Tamatebako, ainsi qu’une statue d’Urashima Tarō et de la tortue sur laquelle il a effectué son voyage vers le palais de l’océan

Urashima Tarō était un pêcheur à la ligne en bord de mer. Un jour, il aperçut des enfants maltraitant une petite tortue. De nature bonne et généreuse, Urashima Tarō s’interposa, mais les enfants étaient trois, et il n’était pas suffisamment fort pour les contenir tous les trois. Il leur proposa alors de leur échanger le fruit de sa pêche du jour contre la tortue, et les enfants acceptèrent. Dès qu’il récupéra la tortue, il la remit à la mer et celle-ci repartit en nageant vers le large.

Urashima Tarō  sauve la tortue...

Urashima Tarō sauve la tortue…

.

Le lendemain, au même endroit, alors qu’il avait repris sa pêche, il vit au loin une forme étrange approcher dans sa direction. Au fur et à mesure qu’elle se rapprochait, il se rendit compte que c’était un animal de grande taille. Bientôt, celui-ci arriva tout près de lui, et Urashima Tarō s’aperçut qu’il s’agissait d’une tortue géante.

A sa grande surprise, celle-ci lui adressa la parole, et Urashima Tarō comprenait ce qu’elle lui disait. La tortue lui révéla que la petite tortue qu’il avait sauvé la veille était une jeune princesse, la fille de l’empereur des mers. Elle lui dit qu’elle souhaitait le rencontrer pour le remercier, et qu’elle était venue le chercher. Elle l’invita à monter sur sa carapace, et emmena Urashima Tarō au palais de l’océan le Ryūgū-jō

© Totoya Hokkei   Urashima Tarô Going to the Princess

© Totoya Hokkei

.

Arrivé à destination, il fit la connaissance de l’empereur, de la cour et de la princesse sous sa forme humaine. Celle-ci était d’une beauté fascinante. Elle le remercia de l’avoir sauvée des enfants qui la tourmentaient, et lui fit alors visiter le palais.

Ce palais était situé sous les eaux, mais Urashima Tarō n’avait aucune difficulté à respirer. Tout était gigantesque et magnifique. Urashima Tarō se mit à rêver de la vie fabuleuse que devait avoir les gens qui habitaient ici. Pour le remercier, l’empereur et sa fille, la princesse Otohime firent donner un grand banquet suivi d’un magnifique bal en son honneur.

Urashima Tarō était charmé, il n’avait rien vu d’aussi beau. Puis, il commença à être un peu fatigué, et la princesse lui proposa de passer la nuit au palais.

Urashima Tarō  le palais

Urashima Tarō La vie au palais

.

Le lendemain, il s’imagina tout d’abord que tout ce qui s’était passé était un rêve. Mais il se réveilla pourtant bien dans le palais et un sentiment d’enchantement le parcourut et la ravi.

Il accepta de passer une nouvelle journée au palais, puis une troisième, et bientôt, il perdit la notion du temps. Il passa ainsi des journées merveilleuses, et fut reçu durant tout ce temps comme un hôte de luxe.

Mais un soir, il pensa à ses parents qu’il avait laissé dans son village natal. Et il fut pris de nostalgie. Il se dit aussi qu’ils devaient s’inquiéter pour lui. Il ne se souvenait plus depuis combien de temps il était parti, mais il n’avait jamais quitté sa maison ainsi. 

© Edmund Dulac-Urashima Taro 1916

© Edmund Dulac-Urashima Taro 1916

.

Le lendemain matin, il fit part de ses angoisses à la princesse Otohime et demanda s’il pouvait rentrer chez lui.

La princesse appela la grande tortue qui l’avait amenée au palais et lui demanda de ramener Urashima Tarō chez lui.

Avant de partir, elle lui remis une boite, la « Tamatebako ». Elle lui dit qu’il s’agissait de son cadeau d’adieu, car ils ne se reverraient sans doute jamais plus. Mais elle lui demanda de ne jamais ouvrir la boite, quelle qu’en soit la raison. Et Urashima Tarō rentra chez lui.

Urashima Tarō

Urashima Tarō

.

A son retour, le paysage de la côte avait un peu changé. Il reconnaissait bien l’aspect de certaines falaises, mais les quelques cabanes qui composaient son village avaient été remplacées par des habitations plus solides et plus nombreuses. De plus, il ne reconnaissait aucune des personnes qu’il croisait.

En pénétrant dans le village, il ne retrouva pas sa maison. Il croisa un homme et se présenta, lui demandant où étaient ses parents. En entendant son nom, l’homme lui répondit : « Urashima Tarō… N’est-ce pas le nom de ce jeune homme qui a disparu en mer il y a une centaine d’années ? »

Et tout s’éclaira subitement dans l’esprit d’Urashima Tarō.

Il comprit que l’écoulement du temps n’avait pas dû être le même pour lui au palais de l’océan qu’ici. Il demanda à l’homme où se situait le cimetière du village.

Sur place, ses craintes se confirmèrent et il trouva la tombe de ses deux parents. Pris de désespoir, il retourna sur le rivage et regarda l’océan. Dans sa main, il tenait toujours la boite que lui avait remise la princesse Otohime. 

Urashima Tarō  © Kuniyoshi

Urashima Tarō © Kuniyoshi

.

Oubliant ce qu’elle lui avait dit en lui remettant, et saisi de curiosité, il l’ouvrit. Immédiatement, un épais voile de fumée s’en échappa et l’enveloppa. Sa barbe se mit alors à pousser à toute vitesse. Ses cheveux blanchirent. Son dos se courba. Il vieillissait à vitesse accélérée.

La voix de la princesse Otohime résonna alors et s’adressa à Urashima Tarō : « Je t’avais demandé de ne pas ouvrir la Tamatebako. J’y avais stocké les années que nous avons passé ensemble ».

Taro opened the box.

Gardiens des dieux de la mer 

Kitaro – Kokoro  

.

© Toto-Tarou

© Toto-Tarou

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s