Colette, Portrait par René Carrère

Colette, Portrait par René Carrère

Colette, A Clères…

 

Matin, doux et câlins, de ce mois de novembre

Ou la Seine, en rêvant sous un brouillard laiteux,

Semblait se prélasser dans sa robe de chambre

Pour s’offrir de Rouen, le cadre merveilleux,

En prenant le chemin qui monte vers la plaine,

Au travers des hameaux de silence engourdis,

Nous sommes venus voir de Clères, le domaine

    Et son terrestre paradis !

 

Lentement, nous avons, foulant les feuilles mortes

qui jonchent les gazons de mille gouttes d’or,

Respiré l’air mutin que l’automne transporte,

Parcouru pas à pas, le splendide décor…

Ses sentiers ombragés luisaient comme des dalles,

Ses voutes de ramure, aux vousseaux alourdis,

Avaient la majesté des nobles cathédrales,

Dans ce terrestre paradis !

Alentour du château, nouvelle arche biblique,

Des êtres bigarrés, de tous les continents,

On été rassemblés ainsi qu’en république,

Avec leurs moeurs, leurs jeux, curieux et prudents…

ET l’on peut contempler en pleine féerie,

La gazelle aux yeux bleus, par la crainte agrandis,

Ou du brun kangourou la drôle sauterie,

    Dans ce terrestre paradis !

 

Grands oiseaux élégants, par la grâce des lignes,

Plumages chatoyants et roses des flamants,

Aquatiques ébats des canards et des cygnes

Sur la toile de fond des horizons normands,

Tout respire en ces lieux repos et quiétude.

Pour ces beaux exilés si loin de leur pays,

Du climat d’origine, ils ont pris l’habitude

Dans ce terrestre paradis !

 

Ces animaux venus des quatre coins du monde,

Vivent là, satisfait, calmes et tolérants,

Chez eux point de rancoeur dont les hommes s’inondent,

L’envie est méconnue au milieu de leurs rangs…

Du message divin, le parc est un exemple

Car le meurtre et la haine y restent interdits

Car la paix y demeure, immense comme au temple,

    C’est le terrestre paradis !

barre-de-separation-2-

Au Parc de Clères,

Dans un vallon de Normandie, il existe un endroit extraordinaire où des animaux venus du monde entier semblent vivre en liberté dans un paysage séculaire

.

Clères by Nico Andries

.Clères  ©Nico Andries

Ce site exceptionnel, dont l’histoire remonte au Moyen Âge

On y trouve aussi des bâtiments patrimoniaux : les ruines du premier château médiéval de Clères ; le second construit au XVe siècle qui a été remanié plusieurs fois, surtout au XIXe siècle, avec sa cour intérieure ; un manoir à pans de bois du XVIe siècle et la cohue 

En 1860, Hector de Béarn, pour plaire à sa nouvelle épouse Marguerite de Choiseul-Praslin, transforme les prairies alentour en un parc d’agrément planté d’essences rares, et fait creuser un étang.

De nombreuses essences d’arbres y sont présentes. Elles y furent plantées par Edouard Busigny sous la direction du comte de Béarn. Quelques arbres remarquables sont à noter : séquoia géant, ginkgo biloba,érable…

.

????????????

.

C’est sur cette base paysagée que Jean Delacour développa son projet

Il a voyagé dans le monde entier. Il rapporta des plantes et des oiseaux d’Asie, du Viet-nam, pour les zoos de Rome, New York et Los Angeles, dont il fût le directeur.

A sa mort, il légua sa propriété au Muséum national d’histoire naturelle. Le parc de Clères est un endroit pionnier : le travail accompli par Jean Delacour a inspiré la conception des zoos modernes.

C’est ici, en compagnie d’Isis, célèbre photographe, que Colette conçue son ouvrage intitulé Paradis terrestre. Une vision rare dont nous sommes rassurés de pouvoir profiter pendant longtemps.

Jean Delacour, l’a été transformé en parc animalier en 1919 , c’était un ornithologue de renommée internationale.

En leur temps l’écrivain Colette et lepoète Henri Michaux ont également séjourné à Clères, à l’invitation de Jean Delacour

Un ensemble architectural  jardins de style Arts and Crafts conçus par Henry Avray Tipping dans les années 1920 

.

cleres2

.

Le parc a été une attraction durant l’entre-deux-guerres, et contient à présent de nombreuses espèces de mammifères et d’oiseaux, tels que le gibbon, le maki catta, le wallaby de Bennett, l’ ibis sacré, la grue de Mandchourie, la chouette lapone.

Ce domaine appartient au Muséum depuis 1967

trekcaptshline

Actuellement

Parc de Clères

.

1300 Oiseaux sans Cage

Sur 70 ha (13 ouverts au public) et dans une centaine de volières (3800 m2), 1300 oiseaux de plus de 200 espèces et 120 mammifères s’ébattent en semi-liberté. Parmi les oiseaux, les palmipèdes et les grues évoluent en toute liberté dans le parc aux arbres centenaires. Tandis que faisans, pigeons, colombes et oiseaux des pays chauds habitent d’élégantes volières, les grandes espèces comme les émeus – l’oiseau le plus imposant du monde après l’autruche – ou les nandous peuplent des enclos

.

Cleres--20-

.

Un Refuge pour les Espèces  Menacées

De nombreuses espèces sont rares ou absentes des collections européennes ; la bernache d’Hawaii, La sarcelle de l’Ile de Laysan, le tragopan de Blyth, le pigeon rose de l’Ile Maurice, le martin de Rothschild sont même en voie d’extinction. Le parc participe à plusieurs plans de conservation, dont une dizaine de plans d’élevage européens concernant des espèces aussi diverses que le faisan d’Edwards et le gibbon à favoris blancs. 

.

Clères 2 Maki catta

papillon-gif-045

Normandie  le Parc de Clères 

mettre en 720 HD

 

.

http://www.parcdecleres.net/les-animaux.html

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s