Edgar DEGAS  Petite danseuse

La petite danseuse ©Degas

.•¸

Le modèle identifié est une jeune danseuse du nom de Marie van Goethem âgée à l’époque de 14 ans

(…)Son modèle est Marie van Goethem, fille d’immigrés belges qui vit à Paris avec sa mère, veuve, et ses deux sœurs, l’aînée Antoinette et la cadette Louise. Les trois filles sont envoyées à l’Opéra par leur mère, blanchisseuse qui vraisemblablement se prostitue pour subvenir aux besoins de la famille ; elles posent pour Degas, mais leurs chemins se séparent bientôt.

Antoinette se prostitue et commet des vols à main armée avec sa mère. Marie entre à l’école de l’Opéra à l’âge de treize ans, en 1879, mais se fait renvoyer quatre ans plus tard pour avoir manqué onze cours ; à dix-sept ans elle a déjà mauvaise réputation, pose pour des peintres et se prostitue.

.•¸

La Petite Danseuse de quatorze ans exemplaire du musée d'Orsay

La Petite Danseuse de quatorze ans exemplaire du musée d’Orsay

.•¸

Seule Louise poursuit sérieusement la carrière de danseuse ; elle connaît une certaine renommée dans les années 1890 et sera ensuite professeur de danse à l’Opéra.(…)

©Gabriella ASARO

http://www.histoire-image.org


 

Degas La Salle de ballet de l’Opéra, rue Le Pelletier 1872

©Degas La Salle de ballet de l’Opéra, rue Le Pelletier 1872

¸

La Petite Danseuse de Degas, Ballet en deux actes

.•¸

Ballet - La petite danseuse de Degas

Ballet – La petite danseuse de Degas

.•¸

Sur une idée originale de Patrice Bart et de Martine Kahane

Patrice Bart (Chorégraphie), Denis Levaillant (Musique)

La statue de « La Petite danseuse de quatorze ans » d’Edgar Degas prend vie comme la marionnette de Pinocchio et nous emmène à travers toute l’histoire des coulisses de l’Opéra de Paris du XIXe siècle. Un voyage dans l’imaginaire de la danse classique et de ses peintres.

.•¸

© GUAN ZEJU Painting Preparing I

© GUAN ZEJU Preparing

.•¸

 (…)Sans être une reconstitution historique, le ballet restitue l’ambiance sulfureuse du XIXe siècle et les lieux représentatifs où la petite danseuse a vécu (place Bréda, classe de danse de l’Opéra, cabaret…). Le cadre social n’est toutefois qu’une source d’inspiration pour cette œuvre qui ouvre sur un monde imaginaire, inventé pour la scène.

Seul personnage, avec la Mère, qui ne soit pas totalement inventé, la Petite Danseuse est ici fille unique (pour les besoins du ballet, et la simplification du sujet, le chorégraphe a regroupé et entremêlé sous le même rôle, les trajectoires de Marie et Antoinette Van Goethem). Elle reste cependant une jeune fille d’environ quatorze ans, issue d’un milieu modeste, qui rêve de devenir un jour danseuse étoile.

.•¸

© GUAN ZEJU Painting3

© GUAN ZEJU

.•¸

Imaginant ce qu’avait pu être le comportement de Madame Van Goethem, et prenant comme référence les représentations que Degas donnait des mères de danseuses, Patrice Bart fait de la Mère une petite bourgeoise du XIXe siècle, inhibée, austère et stricte.

Omniprésente, à la limite de la méchanceté à l’égard de sa fille, elle se charge de “gérer” sa carrière, l’obligeant à plaire pour évoluer dans la société, n’hésitant pas, pour ce faire, à la prostituer au cabaret du « Chat noir ».
Les nombreux tableaux et dessins de Degas sur la danse, et plus particulièrement ceux représentant les coulisses, ainsi que certains écrits sur le milieu artistique de l’époque, ont également influencé le chorégraphe dans la composition des personnages.

.•¸

© GUAN ZEJU Painting8

© GUAN ZEJU

.•¸

Le Maître de Ballet (très présent dans les œuvres de Degas) incarne, avec l’Etoile, la réussite sociale et artistique. Tous deux tentent d’insuffler à la Petite Danseuse la force de danser et d’exister. Symboles positifs, ils cherchent continuellement à la remettre dans le droit chemin, à la protéger de sa mère et du monde sordide qui gravite autour d’elle.

D’un point de vue strictement chorégraphique, il fallait un partenaire à la Petite Danseuse. Le Jeune Homme est un de ces nombreux abonnés ayant accès aux coulisses. Il représente – dans l’imaginaire de la jeune fille – l’idéal masculin. Elle en tombe amoureuse… mais, séducteur sans scrupules, il la trahira avant de l’abandonner à son triste sort.(…)

.•☼¸

http://www.esseclive.com

© GUAN ZEJU Painting the chinese ballet© GUAN ZEJU

.•¸

.•¸

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s