violette2

La Violette de Toulouse  

Introduite en France sous Napoléon III, cette variété longtemps appelée

« la Parme », était cultivée dans la zone maraîchère nord de

Un des symboles de la ville de Toulouse elle porte dignement ses couleurs depuis 1985, date à laquelle l’appellation « Violette de Toulouse » est devenue une marque déposée.

Dés 1850, cultivée en pleine terre sous châssis vitrés, cette fleur si particulière va faire la renommée de Toulouse.

Au début du XIX ème siècle, 600 familles vivaient en hiver de la production de cette fleur coupée destinée aux bouquets qui étaient vendus au poids. Très à la mode, elle s’exportait, vers l’Angleterre, l’Allemagne, la Russie, et même au Maroc grâce à l’aéropostale.

Depuis le milieu du XIXe siècle on vend les fleurs sur le Marché aux Violettes des Jacobins et dans les rues du centre ville.

.

Manet_Bouquet_de_violettes_1872

©Manet Bouquet de violettes 1872

.

Des bals, l’élection annuelle de Miss Violette et la remise de bouquets aux personnalités vont mettre la Violette de Toulouse à l’honneur. L’apogée de la production se situe dans les années 30,

Au siècle dernier, au côté des bouquets, les fleurs vont être enrobées de sucre pour décorer les gâteaux.

Malgré sa notoriété d’antan, la Violette va tomber en désuétude.
Conditions de culture pénibles, dégénérescence des plants, le gel de l’hiver 1956, la concurrence  accrue due à l’ouverture et au développement du marché International de Rungis, autant de raisons qui progressivement ont conduit à une perte d’intérêt pour cette fleur unique et à une quasi disparition de celle-ci.

En 1985 seuls quelques producteurs subsistent quand un ingénieur agronome, Adrien Roucolle, décide de relancer la culture de la violette à Toulouse pour éviter l’extinction de l’espèce et crée un conservatoire de la plante dans les serres municipales. Aujourd’hui il y a une dizaine de producteurs de Violettes de Toulouse

Leur reproduction va être assurée par le procédé in vitro. C’est ainsi que les scientifiques relancent sa production. Ces jeunes plants sont confiés des producteurs de la région, qui depuis perpétuent cette culture.

Dés lors, cette variété réhabilitée est cultivée en pots, hors sol, sur tablettes à hauteur d’homme et sous abris.

La Marque « Violette de Toulouse » est déposée. Aujourd’hui la production est timide, maintenue par une petite dizaine de producteurs qui souhaitent pérenniser cette tradition. L’Association les Amis de la Violette et la Confrérie de la Violette contribuent à ce renouveau par la réalisation d’évènements culturels.

Elizabeth Whitehead  Violettes  vers 1900

©Elizabeth Whitehead  Violettes  vers 1900

La fleur de violette est vendue en bouquet

La violette cristallisée dans le sucre est connue depuis la fin du XIXe siècle. Elle est présentée dans des petits cartons à chapeaux décorés de violettes. On les utilise surtout pour décorer les gâteaux.

le parfum « Violette de Toulouse » créé en 1936 

la liqueur de violette créée en 1950  

Le sirop de violette, la gelée de violette, la glace à la violette, le miel de violette, l’encens et les cocktails

cocktail-a-la-violette.

Recette du Kir Impérial à la violette :

 Tremper le bord de votre coupe dans un jus de citron puis dans

du sucre aromatisé à la violette.

Mettre une fleur cristallisée dans la flûte ainsi que 1/10 è de liqueur de violette

et compléter par 9/10ème de champagne bien frais.

♣  La Maison de la Violette   Une péniche sur le Canal du Midi à Toulouse

Dans le langage des fleurs

On dit qu’ elle représente la modestie, la paix, la douceur, l’amour caché, l’humilité, le respect, la timidité.
On offre des violettes pour rappeler à la personne aimée que l’on pense à elle, ou bien pour lui signifier son amour en toute discrétion.

Symbole de l’amour fidèle, pur et sincère, la Violette de Toulouse était autrefois le présent privilégié des amoureux.

En effet, les hommes avaient pour habitude de déclarer leur flamme à leurs bien-aimées avec un bouquet de Violettes… on se souvient de Luis Mariano qui chantait « l’amour est un bouquet de violette… »

Les femmes grecques achetaient les Violettes au coin des ruelles dès l’an 400 avant JC pour leurs vertus médicinales (apaisantes), en pommades ou en tisanes.

CPA VIOLETTES1

Connue depuis l’Antiquité dans le Bassin méditerranéen, la Violette était déjà très appréciée pour sa fleur, son odeur délicate, mais également ses vertus médicinales : elle libère les voies  respiratoires et calme la toux et les maux de tête.

Dans l’antiquité, à la suite de longues et éprouvantes festivités, les Grecs et les Romains faisaient des couronnes de violettes , qu’ils plaçaient sur leur tête, destinées à effacer les migraines. En effet, les violettes contiennent en quantité non négligeable de l’ acide acétyl salicilique, autrement dit de l’aspirine.

A l’époque romaine , la violette fleurit les tombes : le jour des morts appelé « jour des violettes »
Elle subsiste aujourd’hui dans les couronnes mortuaires , et la couleur reste associée au deuil.

violette34


Aux XVII et XVIII  siècles, les rois Henri IV et Louis XIII se poudraient à la Violette.
Peu à peu, la violette à fleur double, mauve et suavement parfumée, se répand dans les Grandes Maisons d’Europe…. l’utilisation de la Violette pour la parfumerie atteignit son apogée à l’époque victorienne

Emblème de la ville de Parme

Joséphine aussi aimait les violettes et en avait fait son emblème et son message amoureux !

Joséphine de Beauharnais portait  un bouquet de violettes à la ceinture lors de leur première rencontre avec Napoléon Bonaparte au cours de l’année 1795.

En souvenir, Napoléon lui offrait des violettes à chaque anniversaire de mariage

Franz Xaver Winterhalter Imprératrice Eugénie et ses Dames d'Honneur  1855 détail

Franz Xaver Winterhalter Imprératrice Eugénie et ses Dames d’Honneur  1855 (détail)

Elle en fit un des emblèmes de l’empire impérial
Il en cueillit quelques brins sur sa tombe avant de partir à Ste Hélène .
Il les garda dans un médaillon
à son cou jusqu’à sa mort

Napoléon Bonaparte a été surnommé Père La Violette par ses soldats lors de son séjour à l’île d’Elbe, parce qu’il devait revenir avec les violettes, c’est-à-dire avec le printemps.

Cette fleur fut ensuite le signe de ralliement des bonapartistes durant les Cent-Jours.

L’image de la violette impériale réapparaît en France sous le Second Empire lorsque les Palmes académiques adoptent cette couleur en 1866. Violettes impériales est également le titre d’une opérette interprétée par Luis Mariano, d’abord sur la scène du théâtre Mogador puis à l’écran dans un film de Richard Pottier en 1952

Violette est un prénom de femme. Ce prénom est fêté le 5 octobre, à la Sainte-Fleur, comme les autres prénoms floraux.

Dans ses sonnets, Shakespeare a utilisé le violet comme un symbole de l’humilité et de la constance dans l’amour.

William Worcester Churchill le petit bouquet de violettes

William Worcester Churchill le petit bouquet de violettes

Petite Histoire 
Dans certaines campagnes anglaises, la violette est réputée maléfique (comme la plupart des fleurs des champs) et ne doit être offert qu’en bouquet, car une seule violette dans une maison ferait mourir les poulets et les canards… On dit également que la floraison des violettes en automne annonce un décès

 ♣

Bonbons-a-la-violette

Bonbons à la violette

Parfums associés

Violettes de Toulouse d’Henri Berdoues

Guerlain : Après l’Ondée.

Balenciaga : Paris

Bottega : Veneta

Christian Dior : Fahrenheit 

Kenzo : Flower by Kenzo 

 Ralph Lauren : Polo

Yves Saint Laurent : Paris 

& +++

http://www.auparfum.com/?+-Violette-+

 ♣

violette_hm-1

La violette.

Au beau milieu d’un bois, naquît la violette.
Dans la verdeur de mars elle ouvrit son regard,
Fit jaillir son effluve, enivrante et coquette.

Pourtant quand le mistral souffla sans un égard,
Malmenant la chétive et la fouettant l’épuise,
Elle sut que ses jours finiraient sans retard.

Aussi le pin fringant lui tînt avec franchise :
« Voyons, ne t’abats pas ! Je serai vigoureux,
En solide rempart je contiendrai la bise… »

Mais la belle éreintée aux tourments douloureux,
Contemplant là ses sœurs déjà mortes sans peine,
Exhala son parfum, ultime et vaporeux.

Alors le Créateur, avançant sa main pleine
D’un doux zéphyr chanta quelques mots éplorés :
« Du cœur de ma forêt, tu fus, ce jour, la reine. »

La fleurette apaisée expira sans regrets.

Emmanuel Rastouil

de l’opérette « Violettes Impériales »

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Une réponse "

  1. lolotte dit :

    desuette mais si jolie chanson tout comme la fleur du même nom.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s