Luis Ricardo Falero  nymphe

©Luis Ricardo Falero

Les Nymphes

Oui, des lèvres aussi, des lèvres savoureuses
Mais d’une chair plus tendre et plus fragile encor
Des rêves de chair rose à l’ombre des poils d’or
Qui palpitent légers sous les mains amoureuses…

Des fleurs aussi, des fleurs molles, des fleurs de nuit,
Pétales délicats alourdis de rosée
Qui fléchissent pliés sous la fleur épuisée
Et pleurent de désir, goutte à goutte, sans bruit…

O lèvres, versez-moi les divines salives
La volupté du sang, la vapeur des gencives
Et les frémissements enflammés du baiser.

O fleurs troublantes, fleurs mystiques, fleurs divines
Balancez vers mon coeur sans jamais l’apaiser
L’encens mystérieux des senteurs féminines….

Pierre Louÿs

 

John_William_Waterhouse_-_Hylas_and_the_Nymphs_ 1896

©John William Waterhouse Hylas and the Nymphs  1896

.

Les nymphes sont des déesses subalternes associées à la nature présentes dans de nombreuses mythologies, notamment dans la mythologie grecque

Membres d’un large groupe d’esprits de la nature de sexe féminin. On distingue les nymphes des bois (dryades), les nymphes des montagnes (oréades), les nymphes de l’eau douce (naïades), et les nymphes des mers (Néréides)

Elles sont souvent accompagnées de satyres.

Leur nom a donné naissance au terme « nymphomanie », en référence aux nymphes grecques réputées pour leurs nombreuses aventures

.

.

Luis Ricardo Falero nymphe 2©Luis Ricardo Falero

Le bain des nymphes

 

C’est un vallon sauvage abrité de l’Euxin ;

Au-dessus de la Source un noir laurier se penche,

Et la Nymphe, riant, suspendue à la branche,

Frôle d’un pied craintif l’eau froide du bassin.

 

Ses compagnes, d’un bond, à l’appel du buccin,

Dans l’onde jaillissante où s’ébat leur chair blanche

Plongent, et de l’écume émergent une hanche,

De clairs cheveux, un torse ou la rose d’un sein.

 

Une gaîté divine emplit le grand bois sombre.

Mais deux yeux, brusquement, ont illuminé l’ombre.

Le satyre !… son rire épouvante leurs jeux ;

Elles s’élancent. Tel, lorsqu’un corbeau sinistre

 

Croasse, sur le fleuve éperdument neigeux

S’effarouche le vol des cygnes du Caÿstre.

 

José-Maria de Heredia

.

Luis Ricardo Falero nymphe 3©Luis Ricardo Falero

.

.

.

***Mythical Realms – The Nymphs

Peintres :Collier, Waterhouse, Lenoir, Cheimonas, Poussin, Seighnac, Anderson, Nilssen and others

***Nymphs Mermaids and Nudes

Peintures de John William Waterhouse, Maurice Quentin de La Tour, Karl Brullov, Franz Stuck, Frans Snyders, Anders Zorn, Alexandre Cabanel, Frédéric Alexandre Benois, Leighton, Arnold Böcklin, Henryk Siemiradzki, Peter Paul Rubens, et Salvador Dali.

 

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Une réponse "

  1. motsdechris dit :

    textes et images a la gloire de la femme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s