Iris – symbole d’un message heureux

.

L’iris symbolise un message heureux. Les bouquets accompagnés d’iris sont en effet porteurs de bonnes nouvelles et seront parfaits pour célébrer un évènement festif.

L’iris est une plante vivace à rhizomes ou à bulbes de la famille des Iridacées (dont fait également partie le crocus, le freesia ou le glaïeul). Le genre Iris contient 210 espèces et d’innombrables variétés horticoles.

Un peu d’histoire

Iris a pour origine la mythologie grecque. Iris est le pendant féminin d’Hermès. Elle est la fille du Titan Thaumas et de la nymphe Electre, soeur des Harpies.

Messagère des Dieux et plus particulièrement servante et confidente d’Héra, l’arc-en-ciel lui servait de voie pour porter les messages. Une autre tâche d’Iris était de conduire les âmes des mourants vers les Enfers; elle symbolisait un fluide psychique d’origine divine.

.

 Iris la déesse

A cause de ce célèbre homonyme, la plante possédait un caractère mystérieux et magique, héritage des Dieux et était liée au culte des morts en qualité de plante psychopompe, d’où sa présence dans les cimetières et diverses nécropoles.

Deux petites histoires

Une histoire raconte que les Dieux organisèrent une réunion de toutes les fleurs. Elles arrivèrent toutes dans leurs plus beaux atours sauf une, la plus malheureuse du Royaume des fleurs, qui parut dans une robe fripée et terne.

Héra, le coeur émut, lui dit: « Désormais, tu seras vêtue comme moi » et à la réunion suivante la petite fleur se présenta vêtue d’une éblouissante robe, composée de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Depuis lors, elle fut connue sous le nom d’iris, la fleur de l’arc-en-ciel.


Iris et Morphée

Un autre récit, à peu près semblable, raconte qu’un jour Junon invita toutes les fleurs pour l’anniversaire d’Iris.

De nouveau, elles vinrent dans leurs plus belles robes et s’amusaient bien, quand arrivèrent quelques retardataires vêtues de rouge, bleu, jaune et pourpre, ornées de joyaux resplendissants, mais personne ne leur porta attention, car elles n’avaient pas de nom. On décida de les appeler Iris parce qu’elles portaient les couleurs de l’arc-en-ciel.

La légende raconte qu’Iris purifiait Junon avec des parfums lorsque la déesse revenait des Enfers dans l’Olympe. Junon avait pour elle une grande affection, car elle ne lui apportait que de bonnes nouvelles.

Iris était représentée sous la figure d’une gracieuse jeune fille, auréolée des couleurs de l’arc-en-ciel, symbole du lien entre le ciel et la terre.

On appelle encore parfois le phénomène céleste de l’arc-en-ciel par le nom d’écharpe d’Iris. L’écrivain Voiture, en parlant d’une messagère de paix, dira au XVIIème siècle : « Il me semble qu’elle est votre Iris ». L’iris est également la fleur des artistes et des poètes.

Les iris sont synonymes de messages dans le langage des fleurs. C’est aussi le symbole de l’amour tendre et de l’amour conjugal à cause d’ Héra, épouse et mère de plusieurs Dieux.

Chez les Egyptiens, l’iris était le symbole de l’éloquence et du pouvoir; il faisait partie des 7 plantes sacrées utilisées dans les cérémonies religieuses. Il était gravé au front du sphinx et sur le sceptre des rois. A Babylone il était l’emblème de la royauté.

Chez les Etrusques, il était peint sur les vases rituels et les urnes funéraires.

hez les chrétiens, la fleur est interprétée de la façon suivante: les pétales verticaux sont les bases spirituelles de la foi chrétienne (Trinité) et les sépales sont les vertus humaines (la foi, l’amour et l’espérance).

Il est aussi symbole de pureté et de chasteté, au même titre que le lis (Lilium candidum ), et est consacrée à la Vierge Marie dans la peinture flamande.

 Il est l’emblème de la Reine des Cieux et de l’Immaculée Conception dans la peinture espagnol.

Iris Fresque Florentine

Chez les bouddhistes, il représente la trinité Tibétaine.

Chez les musulmans, l’Iris albicans est lié au culte des morts et sert à fleurir les tombeaux. Il fut amené en Espagne par eux pour cet usage.
Cet iris a continué son voyage jusqu’au Mexique avec les Conquistadores.

Selon de vieilles légendes Britanniques, dans les marais où croissent des Iris pseudacorus, il y avait des trésors cachés sous les rhizomes.

Ces légendes d’origine probablement celtique, font référence à l’initiation druidique, car les marais étaient un lieu de retraite et de recueillement.

© Jean Antoine Watteau  » Iris c’est de bonne heure, » vers 1719-1720

 .

En France, elle fut l’emblème de la monarchie.

La fleur de lys serait un ancien symbole des Francs, qui étaient originaires de Flandre où l’iris Faux-Acore ou iris jaune (Iris pseudacorus L.) poussait en abondance sur les rives de la Lys.

Clovis et son armée auraient échappé aux Wisigoths en se cachant parmi des iris d’eau. En reconnaissance à cette fleur, il l’a mise sur son blason.

Louis VII la transforma en lys et l’adopta dans ses armoiries.

De même, il a figuré dans les Armes de la monarchie Britannique de Edouard III à 1801.

L’iris est aussi l’emblème de la ville de Bruxelles, de Florence et du Québec. De nombreux peintres s’en inspirèrent et les jardins l’accueillent depuis très longtemps.

« La petite histoire de l’iris bruxellois…

La vallée de la Senne abrite Bruxelles depuis plus de 1000 ans… 

Avec les siècles, la ville basse s’est progressivement étalée vers les fonds marécageux mais au temps des Ducs de Brabant, les plaines marécageuses aux iris d’or cernaient l’enceinte bruxelloise…
Et cette modeste plante aquatique donna une belle victoire stratégique aux hommes du duc. En effet, ceux-ci étant du pays, ils savaient que l’iris ne pousse que dans quelques centimètres d’eau.

Dès lors, ils leur suffisaient de lancer leurs chevaux au galop dans la plaine inondée… en piétinant soigneusement les touffes d’iris.
Moins calés en botanique et enhardis par le galop insouciant des soldats bruxellois, leurs adversaires ne manquèrent pas de s’enliser »  ….

Et voila pour la légende…

Iris Pseudacorus

.

Iris Pseudacorus ….. Iris des Marais

.

C’est le nom scientifique de l’iris jaune, symbole de la région de Bruxelles-Capitale, reproduit abondamment (trams, métros, taxis, etc.) mais qui reste bien mal connu

En 1924, R. Cornette écrivait que « cette fleur a été choisie parce qu’elle croît dans les marais, tout comme la capitale pris naissance sur les bords marécageux de la Senne et de ses affluents »

C’est le 5 mars 1991 que le Conseil régional de Bruxelles-Capitale décidait de choisir un iris comme emblème de la région.

Un jardin d’iris a été aménagé dans l’ancien jardin botanique de Bruxelles, à côté de la seule sculpture en pierre appelée «La jeune fille sauvée des eaux»

 

« zen © Hokusai litsu hitsu» 1830-1834

Au Japon

L ‘iris est traditionnellement évoqué dans un grand nombre de poèmes et de pièces de théâtre ; sa fête est célébrée au mois de mai.

L’iris est tout à la fois associé au printemps, à la fécondité, mais aussi à la nostalgie, au passé lointain ; il symbolise également la virilité et les samouraïs, la forme des feuilles évoquant la lame de leur sabre (katana). Selon Calza, la sauterelle, insecte parasite qui grignote la feuille de l’iris, illustrerait le triomphe de la classe marchande sur le féodalisme mourant. Van Gogh s’est certainement inspiré de cette estampe pour ses fameux Iris de 1889

 .

Il existe aussi une symbolique de l’iris au Japon, où il est fleur nationale.

Il a un rôle purificateur et protecteur.

Des feuilles sont placées dans les bains pour protéger le corps contre les maladies et les mauvais esprits, sur les toits des maisons pour les protéger des influences pernicieuses du dehors et contre les incendies…

Dans le même dessein la plante est quelquefois cultivée sur les toitures de chaume; cette coutume date de l’époque des famines, où il était interdit sous peine de mort de planter dans le sol autre chose que des plantes servant à la nourriture.

Les iris ainsi consolidaient le toit en fixant le chaume et était un ornement de choix. Cette pratique est aussi connue des chaumiers européens

 
 Des iris ont été peints ou sculptés un peu partout

  – sur une fresque du palais de Minos à Cnossos,.

Knossos le Prince des Lys

 .

  – dans les arts décoratifs perses,

  – sur un bas-relief à l’Amber Palace près de Jaipur et au Taj Mahal à Agra en Inde,

  – à l’église Saint Germain des Prés (feuillage).

Ils sont présents dans de nombreux tableaux et tapisseries du moyen-âge et de la renaissance (attribut de la Vierge Marie), dans des natures mortes aux 17e 18e et 19e siècles. A la fin du 19e siècle, Van Gogh les a rendus célèbres par ses nombreuses compositions avec iris. Ils furent aussi un ornement favori de l’art nouveau (vases de Gallé et Daum.

© Daum cristal coupe iris


Ils sont encore présents dans l’art contemporain notamment en Allemagne.

.

Certaines espèces sont très recherchées en parfumerie pour leur rhizome, dont on extrait l’essence d’iris et son principal composant, l’irone.

Ce sont Iris germanica avec surtout sa forme blanche plus connue sous le nom d’iris de Florence et Iris pallida, cultivé en Italie et au Maroc. Il semble que la mode de l’iris comme parfum ait été lancée par Catherine de Médicis.

Au  XVIIe siècle, on l’utilisait en poudre pour les cheveux : le rhizome était pilé, puis tamisé, donnant une poudre qui sentait très bon la violette propriété due à l’irone. Après avoir été un moment considéré comme démodé, l’iris entre toujours aujourd’hui dans la composition de nombreux parfums, associé aux notes florales ou comme note de fond.

.

Iris Germanica Florentina poudre d’Iris

.

Iris, la messagère des dieux, la déesse de l’arc-en-ciel, celle qui reliait le ciel et la terre, se retrouve tout naturellement sur les messages des hommes. C’est ainsi qu’elle a parfois figuré sur des timbres, dont voici quelques spécimens

. Sur ce timbre français, Iris est une splendide jeune femme, dont la nudité est à peine dissimulée par un léger voile. Ses ailes sont largement déployées. Elle porte fièrement le caducée. Un arc-en-ciel complète le tableau à l’arrière.

.


.
Iris est aérienne, légère; elle symbolise la poste aérienne représentée par l’avion, en bas, et mentionnée clairement en haut.

La poste grecque aussi s’est emparée d’Iris. Sur ce timbre, elle est debout devant un fronton aux colonnes doriques. Sa tête est cernée d’un halo lumineux, des voiles légers la recouvrent à peine, ses ailes sont à demi dépliées, et elle porte majestueusement le caducée.

En Grèce, les iris plantés sur les tombeaux étaient censés rappeler Iris, guide dans l’autre monde.

Douze iris plantés près d’une maison protègent ses habitants.

Prendre un bain, le 5 mai, dans lequel on a placé 12 pétales d’iris met à l’abri des mauvais esprits et des maladies.

autres expressions

Iris de l’oeil

Diaphragme iris.

Pierre d’iris.

Ouverture, fermeture de l’iris (en photographie). 

En musique, Iris est un opéra composé par Pietro Mascagni.

En peinture, Iris est le nom donné par Vincent Van Gogh à deux de ses tableaux en 1889.

Iris est une bande dessinée, considérée comme un roman graphique en noir et blanc, de Comès 1991.

Iris est le titre d’un film réalisé en 2001 par Richard Eyre.

L’iris est un dispositif qui sert de bouclier à la Porte des étoiles dans Stargate

Iris est le nom de la chanson la plus connue du groupe Goo Goo Dolls

Iris  genre d’insectes de la famille des Mantidae (famille de la mante religieuse).

L’Iris est l’ancien nom grec de la rivière Yeşilırmak, en Anatolie centrale, c’est-à-dire dans l’actuelle Turquie

Botanique 

Iris Germanica

.

L’iris est une plante vivace à rhizomes ou à bulbes de la famille des Iridacées (dont fait également partie le crocus glaieul ,freezia ).

Le genre Iris contient 210 espèces et d’innombrables variétés horticoles. On trouve souvent dans les jardins des Iris germaniques.

On trouve des iris dans tout l’hémisphère nord, aussi bien en Europe qu’en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord

Le mot « iris » est un emprunt médiéval au latin iris, iridis, lui-même emprunté au grec Iris, Iridos désignant la messagère des dieux, personnification de l’arc-en-ciel. Le terme a d’ailleurs longtemps été employé pour désigner l’arc-en-ciel.

On le trouve associé à la fleur à partir du XIIIe siècle, en raison de la coloration de ses pétales, aux reflets irisés.

Vivaces, composées d’au moins deux catégories :

Les bulbeuses (type iris de Hollande)

Les iris à rhizome (type iris de jardin) possédant une tige souterraine (rhizome) charnue horizontale qui fait aussi office d’organe de réserve nutritive.

Iris est définit comme angiosperme, la fleur possède des parties mâle et femelle.

La fécondation se fait d’une plante à l’autre.

Il est indispensable d’avoir 2 fleurs de 2 plantes individuellement différentes (mais appartenant bien sûr à la même espèce) pour que se rencontrent les pollens et les ovules. Ce sont les insectes pollinisateurs qui assurent le rôle de la rencontre car les fleurs ne se déplacent pas !

Ces insectes nombreux sont par exemple l’abeille ou les papillons.

.

© John Atkinson Grimshaw » Iris « 

Fleurs du Printemps 

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

"

  1. lolotte dit :

    j ai observé dans mon jardin que leur arome varie d’une couleur à l autre et de façons parfois pas à l ‘avantage de leur beauté!

  2. Iris NGUYEN dit :

    En train d’étudier  » Iris  » dans toutes ses facettes pour un Projet Mondial & Fraternel & Bio-Écolo, j’ai finalement atterri sur votre site ;
    J’ai été très impressionnée par ses richesses – la complétudes des informations.
    Bravo et merci !! ,-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s