« Pillywiggins » Petites fées aux ailes de papillon

0

Les pillywiggins sont de minuscules fées gardiennes de la flore, connues du folklore anglais où ils appartiennent à la cour seelie.

Ils sont représentés avec des antennes et des ailes de papillon ou de libellule, et passent leur temps à s’amuser.

Décrits par Pierre Dubois dans La Grande Encyclopédie des fées et Leçons d’elficologie, les pillywiggins sont mis en scène dans des romans de fantasy en langue anglaise, ainsi qu’une chanson enfantine.

Les pillywiggins sont une personnification de « l’essence divine des plantes »

© Warwick Goble " Hop O"

Leur nom pourrait être originaire du comté anglais Dorset, bien que les fées ou esprits des fleurs soient connus de plusieurs traditions autour du monde: les pixies remplissent les mêmes fonctions, de même que les alvens de Hollande et certaines fées à la frontière de l’Ardenne belge

Selon Pierre Dubois, « ils sont les plus minuscules de la gent elfique avec les Tiddy du Lincolnshire, et mesurent un centimètre de haut. « Merveilleusement beaux » grâce à leurs attributs de papillon, ils possèdent le pouvoir de changer de taille ou d’apparence, et affectionnent les parcs et jardins anglais, dans toutes les régions du Royaume-Uni sauf les Midlands, ainsi qu’en Irlande.

© Warwick Goble

Ils y passent leur temps à jouer et à batifoler. Ce sont des esprits gardiens de la petite flore, vivant au rythme des plantes qu’ils protègent et hibernant de novembre à avril jusqu’au chant du coucou

Ils ignoreraient les humains, préférant danser parmi les fleurs sauvages (un ouvrage de fiction évoque la digitale ou la campanule, mais le folklore anglais retiendrait surtout la tulipe), à l’ombre de grands chênes, où ils se trouvent habituellement.

Leur caractéristique commune serait d’être silencieux, bien qu’une comptine dans un livre enfantin d’Australie affirme qu’ils chantent.

© Falero Luis Ricardo "Lily Fairy "1888

D’après l’auteur de Faery Wicca Edain McCoy, qui classe ces fées parmi les élémentaires la reine des pillywiggins se nommerait Ariel et chevaucherait des chauves-souris

Leurs représentations populaires les montrent chevauchant des abeilles de fleur en fleur, ou eux-mêmes de la taille d’une abeille. Les Flower Fairies de Cicely Mary Barker sont très proches de la représentation des pillywiggins

0

Faerie Realm…Dance of the Wild Faeries 

0

© Edmund Dulac

 .

Les Pillywiggins, sont des fées minuscules,
(1cm est la plus petite taille !)
Malgré leur taille, elles ont le pouvoir
de grandir ou de rapetisser à volonté,
ou encore de changer de forme et d’apparence
Ces fées, peuvent être aussi bien féminines que masculines,
mais toutes sont d’un très grande beauté

0

Elles possèdent une paire d’ailes aux milles couleurs
telles celles des papillons ainsi que de jolies antennes !
Elles ne portent bien souvent pas d’habit,
mais selon les saisons,
elles revêtent des mousselines légères,
ou des justaucorps fait de pétale de fleur,
de feuilles et de tout ce que la nature peut fournir

© Edmund Dulac

3 sortes de Pillywiggins

Les Explorateurs  ils sortent en groupes

afin de découvrir le monde qui les entourent
et ses changements.
Ils s’intéressent de manière modérée aux humains
qu’ils se plaisent à imiter par les coutumes,
les fêtes et les danses.

Les Gardiens  Ils protègent le secteur
ou ils vivent et peuvent se mettre en colère et être irrités,
si quelqu’un détruit la nature

Les Chasseurs ils observent peu les fleurs,
ils se reposent peu et préfèrent passer
leur temps en grand nombre auprès des animaux
tels les chevaux
Ils adorent la musique, les bruits, danser et chanter.
La nuit, ils pourchassent toutes créatures mauvaises
qui peuvent se trouver sur leur passage

© Hans Zatzka


Leur Habitation 

C’est surtout dans les endroits peuplés de fleurs,
comme les parcs en Angleterre,
en écosse ou en Irlande
que les Pillywiggins ont élus domicile.
Certaines familles ont quand même choisit
certains recoins d’Europe,
comme les Forêts d’Ardennes.

Style de Vie 

Ces fées, sont très pacifique,elles adorent

virevolter de fleurs en fleurs.

Elles protègent la nature et il suffit de planter une fleur,
pour leur être agréable.
Par contre, si un humain abîme volontairement la nature,
elles ont le pouvoir de faire mourir cette personne.
Elles augmentent la beauté de la nature
et font s’épanouir chaque plante qu’elles touchent.
Elles adorent également chevauchez les abeilles
et parler aux animaux qu’elle rencontrent.

© Howard David Johnson " Faerie Wood"


Leur Nourriture 

Les Pillywiggins, se nourrissent du pollen des fleurs
et des gouttes d’eau de la rosé du matin,
mais aussi de miel,
de jeunes feuilles et de jeunes pousses

© John Atkinson Grimshaw "Spirit of the Night"

.

source le web et
Grande Encyclopédie Fées, P. Dubois – C & R Sabatier Hoëbeke Editeur)

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s