Antonio Canova est un sculpteur Néo-classique 

Né le 1er Novembre 1757 à Possagno, dans l’Etat vénitien, Antonio Canova apprit dès son plus jeune âge le travail de la pierre.

Après la mort de son père et le remariage de sa mère il fut confié à la tendre sollicitude de ses grand parents paternels et dès qu’il sut tenir un crayon son grand père lui enseigna le dessin auquel il attachera toute sa vie une importance extrêmeIl avait pris une résolution à laquelle il adhéra pendant de nombreuses années:

Ne jamais s’endormir le soir sans avoir fait un dessin et dira plus tard, conscient de la valeur du dessin traduisant ses pensées d’abord sur le papier: « Crayon et ciseau ce sont les instruments qui mènent à l’immortalité ».

 

Antonio Canova " Hebe "

 

Les jeunes années de Canova se passent dans l’atelier de marbrier de son grand-père où grâce à son talent précoce il réalise à l’age de 9 ans deux petits reliquaires.

Mais c’est un lion sculpté dans une motte de beurre qui éveillera l’intérêt  du sénateur Giovanni Falieri, un de leurs riches clients, qui prendra le jeune Antonio en amitié (il avait alors 13 ans) et usera de son influence pour faciliter sa carrière.

Antonio Canova "Danseuse avec les mains sur les hanches " 1810

 

Apprenti chez le sculpteur de renom Giuseppe Torretti, puis élève à l’Ecole Santa Maria de Venise et enfin à l’Académie des Beaux Arts où il remporte plusieurs prix, son travail universellement applaudi pose très vite les bases de sa renommée.

Et lorsqu’il s’établit à Rome en compétition cette fois avec les maîtres de l’art, ses ouvrages le mettent bientôt au premier rang des sculpteurs de l’époque, et son oeuvre à la délicatesse légendaire sera considérée comme l’archétype de la sculpture néoclassique.

Les débuts furent en effet difficiles, car malgré plusieurs invitations, l’artiste alors au sommet de sa renommée internationale refusait de venir en France

 

Antonio Canova " l 'Amour et Psyché "

 

Et il fallut l’intervention du Pape Pie VII pour décider l’obstiné… qui en Octobre 1802 va enfin accepter de réaliser, non sans difficultés, le portrait de Bonaparte qu’il ne rencontra qu’à 5 reprises 

La danse était l’un des thèmes favoris de l’artiste et en 1802, Joséphine de Beauharnais lui commande une statue qu’elle destine à orner la Malmaison…

Ce sera  La Danseuse, connue aussi sous le nom de La danseuse avec les mains sur les hanches ou encore La Nymphe de la Danse, exposée aujourd’hui au musée de l’ Hermitage et considérée comme la version originale de l’oeuvre.

 

Antonio Canova "Vénus Victrix, " Pauline Bonaparte 1808,

 

Et ses talents de peintre lui feront réaliser l’une de ses plus belles oeuvres picturales La danse des trois Grâces 

Il laisse derrière lui des sculptures qui matérialisent le rêve d’une époque bouleversée par l’épopée napoléonienne, le rêve de faire revivre dans le marbre les idéaux antiques de la beauté et de la perfection formelle, ainsi qu’il l’exprima lui-même

 » La vie n’est pas facile, je peins le souvenir du bonheur « 

Antonio Canova

 

Antonio Canova " La Danse des trois Grâces "

 

Antonio Canova 1757 – 1822 | Scultura neoclassica

 

Canova – L’ ideale classico tra scultura e pittura

 

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

"

  1. mathilde dit :

    quand on pense qu’ notre époque ces femmes passent pour obèses et bien moi je les trouve beaux et voluptueux,

  2. mathilde dit :

    leur corps ;gloups!

  3. […] Antonio Canova " l 'Amour et Psyché "/ Né le 1er Novembre 1757 à Possagno, dans l’Etat vénitien, Antonio Canova apprend dès son plus … […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s