Gracieux entre tous, le papillon a toujours su émerveiller les hommes. Ce fabuleux insecte, si délicat et majestueux, mérite vraiment que l’on fasse attention à lui,

Le papillon, thème d’inspiration 

Le bonheur est comme un papillon : il vole sans jamais regarder en arrière.

Robert Lalonde

 

Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête où la nature était en veine d’invention et de fécondité.

Georges Sand

Même pour le simple envol d’un papillon, tout le ciel est nécessaire.

Paul Claudel

 

Vous ne toucherez point un papillon sans faire tomber la poudre qui colore ses ailes; vous n’analyserez point l’amour sans en faire évanouir le charme.

Octave Pirmez 

 

L’Ame des Papillons

Un jeune homme et une jeune femme qui partageaient une grande passion pour le jardinage s’étaient mariés. Leur amour des plantes n’ayant d’égal que le plaisir qu’ils prenaient l’un avec l’autre, ils vécurent longtemps, heureux d’être ensemble. La seule ombre à leur bonheur était qu’ils n’avaient pas d’enfant. Ce n’est que tard dans la vie qu’ils eurent enfin un fils.

Le couple mourut de vieillesse à quelques jours d’écart ; l’un ne survivant pas au départ de l’autre. Leur fils, qui était encore un jeune garçon, devint responsable du jardin et il s’en occupa avec toute l’attention et le dévouement que ses parents lui avaient transmis. Lors du printemps qui suivit leur décès, il observa chaque jour deux papillons.

Une nuit, il rêva que sa mère et son père erraient autour de leur jardin bien-aimé, inspectant les plantes qu’ils connaissaient si bien, pour voir comment elles prospéraient entre les mains de leur enfant. Soudain, le vieux couple se transforma en une paire de papillons. Ils continuèrent ainsi leur ronde, se posant sur chaque fleur.

Le lendemain, les deux papillons étaient toujours là, mais le garçon savait maintenant qu’ils contenaient l’âme de ses parents. Ceux-ci pouvant sous cette apparence continuer à profiter de l’œuvre d’une vie entière.

 

Charmant conte japonais combinant la vertu bouddhique de piété filiale avec la croyance shintoïste que tout objet possède un esprit

Un papillon fou flotte dans les airs
un air de printemps monte de la terre
immersion totale au diapason
de douces senteurs de pétales

Plaisir virginal de la saison des fleurs
la beauté m’effleure de ses ailes d’or
je m’endors en ce cœur qui me butine
cette âme mutine qui palpite sur mes lèvres

Un chant d’amour s’échappe et vibre
qui fait s’écouler les sables du désert
s’écrouler les tristes châteaux de pierres
se lever d’un bond les graines libres

Un papillon fou vole dans les airs
je m’accroche à ses ailes de miel
pour me poser de cœurs en cœurs
entre la Terre et le ciel.

Anonyme

Publicités

À propos de mimsy4818

" Même lorsque l'on croit que l'on n'attend plus rien, nous attendons toujours quelque chose ou quelqu'un…" Curieuse de tout j'aime partager tout simplement ,plutôt "electron libre " j'ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l'hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé " Un chat est un chat " un peu décalé J'aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l'architecture ,la poésie (des autres) l'actualité et ......les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s